« Ces rencontres sont dès à présent un succès ! »

crédit Agence Fizzy

Le Syndicat de l’Industrie du Médicament et réactif Vétérinaires (SIMV) se félicite d’avoir réuni plus de 180 chercheurs académiques et industriels lors de la première édition des rencontres de recherche en santé animale, hébergées au sein de Biofit. Les 2 et 3 décembre 2014 à Lille, 41 entreprises et 37 équipes académiques se sont retrouvées pour initier des échanges dans l’objectif de favoriser les partenariats porteurs des innovations en santé. Ces rencontres étaient placées sous le haut patronage du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International, du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire, et de la Forêt, du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et du Secrétariat d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.

La première édition des rencontres de recherche en santé animale a réuni pendant deux jours, les 2 et 3 décembre 2014 à Lille, 180 chercheurs, 41 entreprises de recherche[1] et 37 équipes académiques. Sept pays européens étaient représentés : Angleterre, Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France et les Pays Bas.

Jean-Louis Hunault, Président du SIMV, s’est réjoui du succès de cet évènement, qui dès sa première édition, a permis de fédérer un nombre important d’acteurs de l’innovation en santé et a ainsi enclenché une dynamique de rassemblement et de transversalité « Par cet évènement, le SIMV a démontré que la santé animale est un acteur clé de l’innovation !».

Lors de la conférence introductive du 2 décembre au matin, Jean-Christophe Dantonel (Directeur du programme santé biotechnologie au Commissariat Général à l’Investissement) a présenté un premier bilan du programme des investissements d’avenir, dont l’objectif est d’accélérer les découvertes, et a évoqué la place occupée par la santé animale dans ce type de projets. Thierry Pineau, Chef du département santé animale de l’INRA, en repartant du concept « Une Santé », a mis en avant les passerelles entre les projets de recherche en médecine humaine et vétérinaire, lesquelles permettent d’accélérer le développement de nouvelles molécules. Enfin, Ariane Vander Stappen, représentante de la Commission Européenne, est revenue sur l’actuelle réforme européenne du médicament vétérinaire afin de réaffirmer la volonté de la Commission de créer des conditions favorables à l’innovation. Gérard Papierok, Président du groupe recherche du SIMV, a conclu pour réaffirmer que le transfert public-privé est un facteur essentiel de l’innovation et que les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologie  (SATT) sont un facteur clé de succès de cette démarche.

Les rencontres de recherche en santé animale ont catalysé l’engagement en Recherche et Développement des entreprises du médicament et réactif vétérinaires et appellé l’ensemble des acteurs en santé à travailler ensemble. L’objectif de ces rencontres était d’initier, en Europe, des échanges de haut niveau entre des équipes de recherche privée (Industries du médicament, du réactif et de biotechnologie en médecine vétérinaire et humaine), et de recherche publique afin de valoriser l’expertise française en santé animale, aboutir à des partenariats (public-privé et privé-privé) et promouvoir l’innovation.

Les Rencontres de recherche en Santé Animale créées par le Syndicat de l’Industrie du Médicament et réactif Vétérinaires (SIMV) ont été organisées en partenariat avec l’Institut Carnot Santé Animale, Eurasanté, le pôle de compétitivité Medicen Paris Region, le ministère de l’agriculture à travers son plan EcoAntibio, l’Alliance pour la recherche et l’innovation des industries de santé et les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologie : SATT IdfInnov, SATT Nord, SATT Conectus-Alsace. De nombreux autres organismes[2] ont apporté leur soutien.

S’inscrivant dans la politique du gouvernement autour de la recherche et de l’innovation, elles ont reçu un fort soutien politique étant placées sous le haut patronage de Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International, de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire, et de la Forêt, d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et de Geneviève Fioraso, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.

Les acteurs de l’innovation ont souhaité témoigner :

Pascal Breton, Vitamfero, « Je suis heureux de participer à la première convention d’affaires en santé animale, un tel évènement manquait au secteur »

Atimad Gaughain, Qalian « Merci au SIMV d’avoir organisé cet évènement, si nous avions dû prendre ces rendez-vous par nous-même, cela nous aurait pris plusieurs mois ! »

Benédicte Menn, SATT IDfinnov, « Notre partenariat avec le SIMV a été un succès et  nous avons d’ores et déjà lancé un appel à projet « One Health » pour faire émerger de nouveaux projets pour la prochaine édition des rencontres »

Sabine Riffault, INRA/ICSA, « Les échanges avec les industriels étaient très positifs, c’est déjà une réussite en soit, et je suis impressionnée par le volume des rendez-vous, c’est la preuve de concept, il faut faire perdurer cet évènement. »

Engageons-nous ensemble pour l’innovation en santé animale et la santé publique !




[1] Dont 14 entreprises membres du SIMV : Axience, Biové, Boehringer Ingelheim, CEVA, Elanco, Merial, MSD santé animale, Novartis, Qalian, Thermofisher, TVM, Vétoquinol, Virbac, Zoetis

[2] Pôles de compétitivité Atlanpôle biothérapie et Eurobiomed, CVT Valorisation Sud, IRT Bioaster, DVS "Innovation en Vaccinologie" du CVT Aviesan, Der Bundesverband für Tiergesundheit e.V. (association allemande des industriels de la santé animale), SATT  Sud-Est, SATT Toulouse Tech Transfer

 

 

 

CP RESA 10.12.pdf (CP RESA 10.12.pdf - 0.43 Mb)

Le SIMV est membre de