Le SIMV demande un encadrement des médicaments vétérinaires à base de plantes

Le SIMV demande un encadrement des médicaments vétérinaires à base de plantes

- Mars 2022 -

 

L'Anses-ANMV organise à Paris le 29 mars un séminaire sur l'utilisation des plantes en médecine vétérinaire dans le cadre de la présidence Française de L’Union Européenne.

 

Ce séminaire s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre du nouveau règlement médicament 2019/6.  Celui-ci comporte à l’article 157 la mention d’un rapport que la Commission européenne doit présenter d’ici le 29 janvier 2027 sur les médicaments traditionnels à base de plantes utilisés dans le traitement d’animaux et s’il y a lieu une proposition législative visant à instaurer un système d’enregistrement de ces médicaments.

 

Ce séminaire permettra aux représentants des éleveurs, des vétérinaires et des industriels d'exposer leurs points de vue et préoccupations et d'échanger avec les autorités compétentes.

Le recours aux médicaments à base de plantes est aujourd’hui souhaité par de nombreux citoyens.

Les laboratoires pharmaceutiques vétérinaires souhaitent répondre à ce besoin et soutiennent notamment une approche qui permet d’envisager de développer des médicaments à base de plantes pour les animaux de rente avec une méthodologie pour établir des LMR.

L’offre phyto-thérapeutique doit garantir la qualité et la sécurité pour les animaux et leurs produits et l’efficacité attendue.

Le SIMV demande au nom de ses adhérents un système simplifié d’enregistrement des médicaments traditionnels à base de plantes utilisés dans le traitement d’animaux.

 

Retrouvez notre vidéo sur notre chaîne YouTube.

 

Le SIMV est membre de